Le Randonneur

Infos

Informations et annonces diverses

—————————————————————— Covoiturage ——————————————————————

Parution le 17/01/2020

Proposition de covoiturage pour se rendre au festival de Roques-sur-Garonne.

Départ de Niort le vendredi 31 janvier entre 9h et 10h.
Itinéraire par A10 et A62.
Possibilité de prendre un passager en cours de route.

Retour dimanche 2 février en début d’après-midi.

2 places libres dans la voiture.

Le programme du festival du voyage à vélo est ici.

Contact : Valerie.gabilly@wanadoo.fr

 

——————————————————– Randonneuse artisanale à vendre ———————————————–

Parution le 20/12/2019

Randonneuse artisanale à vendre
Randonneuse Saint-Martin

Vends randonneuse 700 x 23, fabrication Saint-Martin.


Tubes Reynolds 631 – 58 cm axe TT.
Hauteur de selle 73/78.
Convient pour une taille entre 1.72 et 1.82 m.
Transmission Campa.
Porte- bagage AR, porte-sacoche AV (VAUDE RII) klick fix.
Double éclairage, piles et moyeu dynamo, feux AR condensateur, phare AV halogène.
Pédales au choix.

État neuf – Autres fabrications possibles.

Contact : Jean-Yves Mounier jymounier@orange.fr

————————— A vendre livres et recherche de revues “Cyclotourisme” —————————–

Parution le 25/11/2019

Vend livres neufs, prix incluant les frais d’envoi.

  • Christiane DRIEUX “Tashi Deleks !” – 1989 – De Kathmandu à Lhassa…à vélo – 10,00 euros
  • Evelyne BRECHET “Roue libre, l’Amérique sans frontière” – 1990 -Les 3 Amériques en cyclo-camping – 10,00 euros

D’autre part, je recherche les revues Cyclotourisme d’avant 1965.

Contact : herve.le-cahain@wanadoo.fr

 

Paris-Rouen en vélocipède

Du 9 au 11 novembre 2019

Paris-Rouen à vélocipède
Photo de Marie-Odile Bertou

Comme annoncé sur le site du Randonneur, les 9, 10 et 11 novembre une vingtaine de vélocipédistes  se sont lancés sur le parcours Paris-Rouen en souvenir du 150ème anniversaire de la première randonnée à vélo(cipède) en novembre 1869 qui allait de Paris à Rouen.
Les routes d’hier, comme la circulation, n’étaient pas celles d’aujourd’hui et nos vélocipédistes de 2019 ont bien du mérite, mais quand on aime… 

Même si eux mettront trois jours, quand les vélocipédistes de 1869  devaient mettre 24 heures.

Paris-Rouen à vélocipède
Photos de Marilou Cauchon
Paris-Rouen à vélocipède

Ils s’étaient donné rendez-vous au matin du 9 novembre au café  « Le Cristal », avenue de la Grande-Armée, au coin de la rue de Tilstitt, à l’ombre de l’Arc de Triomphe.  À 7 heures, il y avait forte animation au café où je les ai retrouvés. Puis l’heure de l’avant-départ est donnée ; celui de quitter le café et de se préparer au grand départ, avec salve de photos pour marquer l’événement.  Keizo Kobayashi ne manque pas de lancer « son cri de guerre » dont il est coutumier, en soulevant son lourd vélocipède.

Les vingt participants, dont une femme, sont tous vêtus avec élégance, ce qui contraste avec les cyclos à la mode 2019 qui les accompagnent pour sortir de la région parisienne, à l’exception de deux d’entre eux que je reconnais pour avoir l’habitude de « rouler à l’ancienne », c’est-à-dire avec élégance vestimentaire. À 7 heures 30, revêtus par sécurité d’une chasuble blanche, ils s’élancent sur leur lourd engin pour une randonnée de 172 kilomètres sur trois jours. Ils quittent Paris, avant le lever du soleil, par  l’avenue Foch et  le Bois de Boulogne. Cette première journée de vélocipède les amènera à Mantes-la-Jolie.

Quelques-uns de nos amis les ont retrouvés sur le parcours, dont Patrick Jordan qui est allé à leur rencontre à Triel et les a accompagnés sur une trentaine de kilomètres jusqu’à Limay.

« Dans les communes traversées : Triel-sur-Seine, Vaux-sur-Seine, Thun, Hardricourt, Meulan, Gargenville, les vélocipédistes étaient accueillis chaleureusement par les maires et une foule de gens admirative de leur performance. Par contre, pour les accompagner, nous n’étions alors que trois cyclistes. Il faisait beau et j’ai passé un très bon après-midi au côté de ces valeureux vélocipédistes qui tous roulaient dans la bonne humeur », dit Patrick.

 

 

 

 

 

 

 
 
 

Le lundi 11 novembre, le groupe des 20 Vélocipédistes partis des Andelys, se dirige vers Rouen pour la troisième et dernière journée de ce périple mémoriel.

Le froid et la pluie ont rendu la matinée bien difficile ; ils accusèrent une heure et demie de retard sur l’horaire prévu.

Heureusement, le soleil les sécha et réconforta l’après-midi.

À leur arrivée à Amfreville-la-Mi-Voie, dernier point d’animation et de rencontre avant Rouen, ils étaient souriants et disponibles aux échanges.

En regardant leurs montures, j’ai constaté un anachronisme amusant : celui qui menait le groupe avait installé sous son guidon un compteur GPS. Seul concession à la modernité, car pour le reste, vélos et tenues donnaient tout à fait l’impression d’être retournés 150 ans en arrière.

La seule femme présente m’a dit avec un grand sourire qu’elle était heureuse de représenter les femmes de l’édition de 1869.

Certains, plus âgés, semblaient bien fatigués, et expliquaient qu’à chaque tour de pédale, il fallait compenser l’équilibre en tirant sur le guidon, d’où des douleurs aux bras plus qu’aux jambes. De plus, il y avait des côtes un peu raides, qui les ont obligés à monter et quelquefois même à descendre à pied. En voyant les vélocipèdes de près, on comprend vite pourquoi.

Certains avaient placé des rubans de caoutchouc autour du fer de leurs roues, à cause de la pluie, ce qui s’était également fait 150 ans plus tôt.

Ils ont bien expliqué à la foule amassée le but de leur périple, son histoire, et parlé de leur passion pour le vélocipède. Malgré l’heure tardive, ils ont terminé par une animation en faisant chanter tout le monde, à l’initiative de Gérard Holtz, l’un des participants.

Une bien belle rencontre avec ce groupe de passionnés.

Ils sont repartis à la nuit tombante, pour arriver ensemble à Rouen.

Paris-Rouen à vélocipède
Paris-Rouen à vélocipède
Photos Marie-Odile Bertou

Marie-Lou Cauchon – Patrick Jordan – Marie-Odile Bertou

—————————————– Randonneuse à assistance électrique à vendre —————————————–

Parution le 04/10/2019

Vélo « GITANE » à assistance électrique homologuée en 2018 avec batterie lithium-ion de 500 Wh sur cadre, avec antivol et chargeur 220/36 V.

Cadre ALU, hauteur pédalier/selle réglable de 86 cm à 70 cm.
Cintre 3 positions, équipé de « cocottes » SHIMANO fonctions freins et changement de vitesse.
Le cintre reçoit le bloc de commande marche/arrêt avec réglage des quatre niveaux de puissance ainsi que l’écran de contrôle.
Roues de 700 mm avec pneus SCHWALBE, freins Av/Ar SHIMANO à disque.
Moteur YAMAHA au pédalier, avec double plateau (50/38 dents).
Manivelles de 175 mm, pédales avec cale-pied et courroie.
Dérailleur SHIMANO avec cassette 11 vitesses (11 à 46 dents).
Selle dite italienne ou Broock au choix.
Porte bagages arrière, garde boue Av/Ar, éclairage à pile Av/Ar, sonnette, rétroviseur, mini pompe.
Le poids de l’ensemble vélo avec batterie est de 23 Kg. Distance parcourue 653 Km.

Prix de vente 2200 euros (valeur achat 3450 €)

Renseignements au 06 07 03 93 99 ou boulanger.as@orange.fr

Matériel visible à CHÂTEAU près de Cluny (71250)

——————————————————– Randonneuse Berthoud à vendre ———————————————–

Parution le 26/09/2019

Randonneuse Berthoud
Randonneuse Berthoud

Vends cause prothèse de hanche.

Vélo randonneur Berthoud couleur bleue, cadre homme, Reynolds 531, H 50, L 51, très bon état.

Transmission dérailleur AV-AR Shimano Deore 9 V
Roues 26 pouces, jantes DRC argent
Moyeux AV Edco Racer
Moyeux AR Shimano Ultegra cassette 12/34
Plateaux rebelle 30/42
Pneu Schwalbe marathon 26/1 .25
Pédalier TA rebelle manivelle 160
Freins cantilever Shimano 700CX
Poignées Tektro type VTT
Garde boue inox
Porte bagage chromé AV-AR + surbaissé amovible AV
Cintre tandem rebelle diam.22, larg 46
Potence Ritchey réglable en inclinaison
Selle Avocet dame
Éclairage dynamo sous pédalier, phare AV-AR Bush et Muller

Prix : 1200 euros à débattre

Contacter : Chambrot Catherine – tél : 03 87 67 77 55 après 19 heures

claudechambrot@orange.fr

Visible dans les environs de Metz (région Grand Est)

——————————————————– Deux Randonneuses à vendre ———————————————–

Parution le 23/09/2019

A vendre randonneuse 650B
Randonneuse 650B

Randonneuse en 650B en tube Camus , entièrement artisanal ( par moi même et l’ancien soudeur à Sablière ) taille 55 . 15 ou 18 vitesses . Plateaux TA 26 34 46 avec manivelles acier à emmanchement carré (très rare) . Dérailleur avant Campagnolo , dérailleur arrière grande chape Simplex super LJ , manettes au guidon Campagnolo .
2 paires de roues dont une paire 40 rayons avec moyeux Maxi Car noirs ( introuvable ) + 1 roue avant moyeu Maxi Car . Garde boues Lefol martelés . Freins cantilever Shimano ( premiers modèles noirs ) , poignées Mafac double commande . Tube de selle Campa .
Selle Brooks modèle introuvable . Porte bagages sur mesure , très solide pour grands voyages avec porte torche avant , porte bagage avant surbaissé fourni . Potence Ava avec décaleurs de sacoche . Petit matériel divers offert. Prix 1000€

A vendre randonneuse 700
Randonneuse 700

un vélo artisanal taille 50 , même fabrication mais en 700 , avec garde boues , triple plateau TA 26 34 46, dérailleur avant Campagnolo et arrière Shimano . Moyeu Ar Mavic et Av Shimano pignons 14-32 . Selle dame Italia .
Porte bagage avant surbaissé et porte bagages arrière sur mesure . Guidon plat avec ” cornes de vache ” avant et arrière et poignées à double prise . Freins cantilever Shimano . Pédales à cale pieds . Décaleur de sacoche avec sacoche avant en toile Sologne fournie.

Très bon état. Prix 1000€.

Dans les deux cas à voir sur place – Région Aix en Provence.

Contactez : Jean Malfatti – 06 32 16 56 83

jean.malfatti@orange.fr

Communiqué de presse de la Fédération des Usagers à Bicyclette

Depuis quelques années, timidement, mais sûrement, la pratique du vélo se développe de plus en plus en France et devient, par force, un enjeu essentiel dans la politique du transport.
Pourtant, l’Hexagone semble toujours accuser un retard par rapport à d’autres pays européens; mais les choses pourraient bien changer plus vite que l’on ne pense, notamment après le lancement par le gouvernement au printemps dernier du “Plan Vélo”.
Un changement politique qui pourrait bien provoquer un changement culturel, à moins que ce ne soit le changement culturel qui amène à un changement politique.

Notre ami Pedibuscyclus nous a transmis le communiqué de presse de la Fédération des Usagers à Bicyclette.

Communiqué de presse de la FUB.

Le Randonneur