Le Randonneur

Les rencontres de 2020

Présentation des rencontres des Amis du Randonneur en 2020

Calendrier 2020

Nos prochains rendez-vous

Il est encore temps d’en proposer d’autres ! N’hésitez pas.

Rendez-vous 2020 des amis du Randonneur

Plus de détails concernant ces rendez-vous sont publiés dans le dernier numéro du Randonneur

Le cahier des charges des rencontres est disponible ici.

Pour toute question vous pouvez contacter Pierre Michel, vice-président responsable des rencontres : rencontres@le-randonneur.net

Présentation de la rencontre en Saône-et-Loire

Découverte du Brionnais

Samedi 7 et dimanche 8 mars 2020 à Marcigny (71)

En raison des prochaines élections municipales
nous sommes obligés de modifier la date de la rencontre régionale du Brionnais .

Celle-ci aura lieu les 7 et 8 mars prochains au départ de Marcigny au lieu des 21 et 22 mars.
Les renseignements inscrits dans la revue numéro 72 restent valables.
(seulement changement de dates)

Pour l’hébergement, nous souhaitons privilégier les chambres d’hôtes
de Maïssa et Alain Galland à la Thuilière (Tel 03 85 25 10 31 ou 06 31 20 20 86).

Pour les volontaires, nous proposerons de poursuivre le WE par deux journées supplémentaires
dans le Brionnais ou le Roannais (à décider avec les participants).

Faites nous le savoir de préférence par mail (phmi48@orange.fr)
À bientôt

Andrée Aymard, Hélène et Pierre Michel

Rencontre nationale 2020 à Saint-Romans (Isère)

Elle se déroulera au pied du massif du Vercors

Du jeudi 21 mai au dimanche 24 mai 2020

Après Serves-sur-Rhône, il y a juste 10 ans, le Randonneur revient en Isère.
Nous quittons la vallée du Rhône pour celle de l’Isère à Saint Romans, à la limite Isère-Drôme, au pied du Vercors.

Comme  vous êtes au pays de la noix, noyers et séchoirs seront inlassablement autour de vous, dominés par un Vercors tantôt lointain, tantôt envahissant. Mais il faudra aussi regarder plus près pour ne rien rater de la flore (espérons que la lavande commencera à fleurir)  et la faune. Lors des reconnaissances des parcours, ont ainsi été vus à moins de dix mètres : buses, blaireau, chevrettes, faisan obscur, fauvettes, geais, pic épeiche, pic vert. Paradoxalement, les pourcentages les plus durs seront….. sur la voie verte où on trouve jusqu’à 16% (qu’on descendra).

Les musées situés sur les parcours sont parfois gratuits, parfois payants. Ce sera signalé dans le topo, tout comme leur durée (approximative) de visite. La région étant très fréquentée, les lieux les plus touristiques (les grottes de Choranche, le musée de l’eau, Combe Laval, les gorges de la Bourne ….) seront évités.

Le Randonneur